IC Nationale 1 - Le résumé de la première journée

Mis à jour : sept. 27


L'équipe de Rostronen a fait parler la poudre pour cette première journée de N1

Le week-end dernier avait lieu la première journée du championnat interclubs. Après le Top 12, nous nous penchons aujourd'hui sur le championnat de Nationale 1.


Article : Bastien Fournier. Photos : DR


POULE 1

ROSTRENEN FRAPPE UN GRAND COUP D’ENTREE

Les Bretons, sur leurs terres, se sont imposés avec la manière face à Issy les Moulineaux, 6/2.

Jiahao Yu a montré l’exemple à ses coéquipiers en s’imposant sur Lucas Corvée, 21/19, 21/17.

Xue fei Qi, dans un premier temps, puis la jeune recrue Kathell Desmots-Chacun (ex-BC Kemperle) s’adjugent les simples dames.

Les doubles tombent également dans l’escarcelle des locaux.

Chez les Isséens, Yoan Turlan en simple puis en double avec sa moitié Maily Turlan sauve l’honneur en remportant ses deux matchs. Issy les Moulineaux devra se reprendre à domicile lors de la prochaine journée avec la réception de Tours pour espérer jouer les premiers rôles dans cette poule.

EZANVILLE-ECOUEN LOGIQUEMENT CONTRE CHANTECLER

Pour son premier match en N1, le promu Chantecler, en héritant d’un déplacement chez l’US Ezanville-Ecouen, un des favoris à la montée, a eu une entrée en matière ardue.

Et pourtant, ce sont bien les visiteurs qui ont pris le meilleur départ avec le gain des simples hommes, Mohamed Belarbi puis Adel Hamek s’imposant respectivement sur Tanguy Citron et Yoann Delalande. Mais là où les hommes de l’USEE ont failli, les dames ont assuré avec la manière. Aussi bien en doubles qu’en mixte, les Val d’Oisiennes n’ont rien laissé au hasard pour remporter toutes les rencontres.

Delphine Delrue, en cheffe de file, s’impose en simple comme en double, imitée par Laeticia Jaffrennou (2V en simple et en mixte). Ce succès fut complété par le frangin, Fabien Delrue, Grégor Dunikoswki et Flavie Souillard avec 2 victoires chacun.

CES TOURS / OLYMPIQUE GRANDE-SYNTHE ANNULE

La rencontre entre le Cercle d’Education Sportive de Tours et l’Olympique de Grande-Synthe Badminton n’a pas eu lieu en raison d’un cas de COVID-19 ayant été déclaré dans la semaine chez l’équipe visiteuse. La rencontre est « suspendu » jusqu’à la décision de la Fédération sur le report éventuel de la rencontre à une date ultérieure à intercaler dans le calendrier ou l’annulation pure et simple de la rencontre mais avec quelle(s) conséquence(s).

POULE 2

GUICHEN-BOURG DES COMPTES FAIT FACE

Après deux exercices précédents compliqués, Guichen-Bourg des comptes espère faire mieux cette année. Sa rentrée se fait avec la réception du Racing Club de France. Ce premier match est l’occasion, de part et d’autre, d’aligner les nouvelles recrues qui vont connaitre des fortunes diverses.

Côté Bretons, Stéphanie Cloarec (ex-Boulogne) inscrite en simple et en double, va hériter d’une double confrontation face à la Parisienne Anne Tran. Benjamin Venisse (ex-Caen) inscrit en double homme 1 et mixte 1 va vivre une après-midi entre joie et déception.

Côté Parisiens, c’est Valentin Singer (ex-Oullins) qui vient renforcer le Racing en simple homme et mixte et Matéo Martinez (ex-Etupes) en double et mixte.

Côté match, en simple Valentin Singer et Anne Tran se sont montrés intraitables mais Guichen par l’intermédiaire de Mattéo Justel et Youna Lavenant égalisent.

Le scénario en double et en mixte est à l’identique des simples. Vimala Heuriau, associé à Anne Tran puis à Valentin Singer, apporte 2 points supplémentaires à l’équipe parisienne. En face, Mattéo Justel récidive cette fois en double avec Benjamin Venisse (21/16, 08/21, 21/12) puis Gwenhael Dolou et Ronan Guegin dans la rencontre finale arrache le point du match nul en s’imposant 21/19 dans le 3ème set.


Val de Reuil a créé la surprise en battant Créteil et Brice Leverdez

VAL DE REUIL LOUVIERS, UNE PREMIERE EN PATRON

Promu en Nationale 1, le BVRL débute de la plus belle des manières cette nouvelle campagne d’interclub avec une victoire probante (6/2) face à Créteil emmené par Brice Leverdez.

L’ancien n°1 français n’a pas pu aider son équipe, défait en simple par Romain Eudeline puis en mixte (associé à Eva Segal) par Corentin Lecerf et Téa Margueritte, nouvelle recrue du BVRL (ex-Grand Quevilly).

Cette dernière va doubler la mise avec Camille Bénétreau, également nouvelle venue (ex-Talence) en remportant le double dames.

Alors que les deux équipes se sont partagés les points en simples, les Vickings ont fait main basse sur les doubles/mixtes et signent par la même une très belle victoire.

Lors de la prochaine journée, les Normands seront de nouveau confrontés à une équipe parisienne avec un déplacement au Racing Club de France. Créteil recevra, pour sa part, BACLY.

BACLY A LA PEINE.

Lyon recevait les Bordelais de l’Union Saint Bruno pour ouvrir la saison. Une saison lyonnaise qui est marqué par le départ de Léa Palermo (direction Cholet) et l’arrivée d’Alice Hubail (ex-Dijon).

Les deux équipes se partagent les points au niveau des simples, Cédric Heidinger et Anaé Labarre pour Lyon, Jeremy Capus et Julie Ferrier pour Bordeaux.

En double hommes, Thomas Vallez et Jeremy Rosello doivent puiser dans leurs réserves pour s’imposer (21/16, 08/21, 21/19) tandis qu’en double dames, Julie Ferrier et Lauranne Rosello s’adjugent leur match plus facilement.

La fratie Rosello remporte le 1er mixte, synonyme de victoire pour l’Union Saint-Bruno.

La dernière rencontre sera lyonnaise, où Maelyne Farget et Junior Auvitu, grâce à leur victoire, permet à BACLY d’arracher le point du bonus défensif.

© 2020 Badzine