top of page
Groupe-7.png

INDONESIA MASTERS - Le mixte français en finale !

Impressionnants ! Les Français Gicquel/Delrue sont en forme et viennent de nous donner rendez-vous demain pour ce qui sera leur première finale en Super 500, ici à Jakarta. En 39 minutes de jeu, les tricolores sont venus à bout des Thaïlandais Jomkoh/Paewsampran, 22-20, 21-12. Badzine leur a posé quelques questions à chaud.



BZ : Victoire importante aujourd'hui puisque vous accédez à votre première finale en Super 500 ! Vous étiez devant dans le 1er set (20-16) et on a eu une petite frayeur en fin de set (22-20). Comment vous avez vécu ce début de match ?


Delphine : Je pense qu'on avait une bonne tactique mais ce qu'on se disait aussi sur le terrain, c'est que parfois ils jouent tout sur un coup ou une frappe. On était un peu tendus au début, ça les a remis dedans. En menant 20-16, on est devenus plus passifs et on leur a davantage donné l'attaque. A 20-20, on est redevenus plus agressifs, pour leur mettre à nouveau la pression.


Thom : A 20-16, le public espérait qu'il y ait une remontada ! Dans le premier set, on a bien joué mais Supissara a pris énormément d'options et ça a fonctionné. J'ai commencé à prendre plus de risques, inconsciemment on a eu un peu plus peur. Le fait d'être en demi-finale ajoute aussi de la pression. En fin de set, je pense que Delphine a voulu marquer le point directement en étant très agressive mais en perdant le point dessus, on veut faire l'opposé en n'étant pas du tout agressifs. Il y avait un compromis à trouver et on s'est bien parlés à 20-20 pour l'emporter 22-20.



BZ : Après le gain du 1er set, on a senti un tournant dans le match. Le Thaïlandais Supak Jomkoh a fait quelques erreurs qui vous ont tout de suite donné l'avantage.


Delphine : Oui, il n'a pas su contrôler le volant au début du 2e set. Il y avait beaucoup de vent aujourd'hui, par rapport aux jours précédents.


Thom : Oui, il a donné 3 points d'affilée, ce qui nous a permis de jouer plus relâchés ensuite. En visant le couloir sur notre côté revers, ça sortait forcément avec le vent. Pour varier, ils ont voulu jouer plus court sur Delphine mais elle était là pour finir les points.


Les Chinois Zheng Si Wei et Huang Ya Qiong, qualifiés pour la finale


Demain, Thom et Delphine seront opposés aux Chinois Zheng Si Wei/Huang Ya Qiong, grands favoris sur le papier et qui accédaient à la finale un peu plus tôt cet après-midi en battant les Coréens Seo Seung Jae/Chae Yu Jung, 19-21, 21-14, 21-12. Mais au vu de cette semaine extraordinaire, tous les espoirs sont permis !


949 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page