Groupe-7.png

EUROPE 2022 - Déjà deux médailles assurées à mi-parcours

Les quarts de finale ont deja donné leur verdict pour la moitié des tricolores engagés à Madrid ce jeudi. Tomi Popov et le duo Gicquel/Delrue s'invitent en demi-finale, assurant au moins le bronze, alors que c'est fini pour Brice Leverdez et Qi Xuefei.

Delphine Delrue à l'attaque aussi, pour faire pencher la balance coté tricolore

C'était historique. Avec 8 chances de médailles en ce début de journée, l'équipe de France était déjà rentrée dans la postérité, puisque jamais autant de tricolores n'avaient eu l'occasion, sur une même compétition sénior, de glaner autant de médailles. Et les premiers en lice, en début d'après midi, étaient Thom Gicquel et Delphine Delrue, opposés aux Anglais Callum/Pugh. Vainqueurs en trois sets 21-15-17-21, 21-8, les Bleus se qualifient pour la première fois à ce stade de la compétition. "Nous sommes ravis car c'est justement notre première demi-finale sur les Europe. On a un peu perdu notre concentration sur le second, mais on a joué à haut niveau dans le dernier set" explique Delphine. "C'est à chaque fois la même chose quand je joue contre Callum, ça donne des matchs un peu fous. J'essaye de mettre de la vitesse, mais je crois qu'il est meilleur que moi sur ce secteur, donc on a essayé de rester calmes, de jouer grand terrain, et quand on garde la bonne stratégie, on est meilleurs" reprenait Thom Gicquel.

Gros match de Tomi Popov sur un "vétéran" du circuit, la TDS 3 Hans-Kristian Vittinghus

Tomi sur sa lancée

Après un très bon début de saison, notamment une victoire aux Masters d'Orléans, Tomi Popov était attendu à Madrid, et n'avait pas déçu jusque là, avec des victoires convaincantes, notamment contre le très bon Suédois Burestedt, l'un des "sparring partners" d'Axelsen à Dubai. Il avait cependant face à lui aujourd'hui un vieux routard des courts, TDS3 du tableau, le Danois Vittinghus. Avec, en tête, sa. victoire contre ce joueur en 2020 à Saarlorlux. Et le Fosséen a du batailler ferme dès l'entame de match, avec un Vittinghus, en sursis après une victoire hier malgré avoir sauvé plusieurs points de match contre lui, et qui comptait bien ajouter encore une médaille européenne à son palmarès. 20-22 au premier set pour le Scandinave malgré un point de set pour le tricolore. Qu'à cela ne tienne, le papa sur la chaise redonne les conseils avisés, et le géant Français déroule dans les second et troisième sets pour finalement s'imposer 20-22, 21-14, 21-13. "Il a vraiment bien négocié le premier set , notamment au filet, même si je suis repassé devant à un moment. Je me suis dit d'oublier ce set ensuite, de jouer mon jeu, sans prendre de risque. Il ramenait tout et j'étais vraiment impressionné de le voir couvrir le terrain ainsi et jouer à ce niveau, comme il l'a fait depuis plus de 10 ans. C'était d'ailleurs un privilège de jouer un joueur de ce calibre".


Mia Blichfeldt s'impose de justesse face à Qi Xuefei, en regain de forme

Les deux tricolores ensuite en lice n'ont pas eu la même destinée. Avec tout d'abord Xuefei, qui revenait de blessure depuis un an, et avait montré son talent enfin retrouvé face à l'Allemande Yvonne Li hier soir. Aujourd'hui, c'était face à elle la Danois Mia Blichfeldt, l'une des favorites pour le titre avec Carolina Marin, bien sûr. Et la joueuse de Rostrenen, soutenue par son mari et ses amis bretons dans les tribunes n'est pas passé loin de l'exploit, poussant la TDS2 dans ses retranchements. Le score en dit long sur l'acharnement des deux jeunes femmes - 16-21, 21-10, 21-17 en faveur de la Danoise, qui s'est pourtant vue menée 13-14 dans le troisième set après une magnifique remontée de Xuefei, qui marquait 6 points d'affilée à 8-13 pour passer devant. Dommage, dommage, car il y avait la place de passer...

Quelques minutes plus tard, c'est Brice Leverdez qui était confronté à Misha Zilberman, l'Israélien, qu'il connait pourtant bien, mais son adversaire du jour était en grande forme et le joueur d'Aire sur la Lys n'aura mené au score que 3 petits points sur l'ensemble du match, s'inclinant 15-21, 18-21 après une grosse demi heure de jeu.


Deux sur quatre donc, à mi parcours, alors qu'il reste un simple à jouer aujourd'hui ) Thomas Rouxel face à Axelsen, et trois doubles, avec de vraies chances de victoires pour la plupart des Bleus encore en lice ce soir... A suivre en direct sur www.badmintoneurope.tv


Les résultats ici


Photos (live) : Yohan Nonotte / Badmintonphoto






1 212 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png