top of page
Groupe-7.png

EMTC 2023 - La demi, nous voilà

Les tricolores ont déjà assuré une place en demi finale après le deuxième match de poule disputé mercredi à Aire sur la Lys, contre la Bulgarie. Une victoire convaincante, 4/1.


C'est un peu le scénario idéal. Celui que tous les badistes tricolores espéraient : voir la France qualifiée pour les demi-finales de "ses" championnats d'Europe, en terre d'Aire, dès le deuxième jour de la phase de poule. Pour éviter un suspense trop grand pour la dernière journée, et pour être sûr que la fête ne serait pas gâchée. C'est chose faite, donc, avec une équipe solide qui est venue à bout d'une équipe Bulgare portée par les soeurs Stoeva, qui ont vécu en France de nombreuses années - anecdote rigolote, coachées par Mihail Popov, aujourd'hui entraineur national des Bleus.


Le clin d'oeil était d'autant plus sympathique, pour Mihail, sur ce match en particulier, c'est qu'il s'est retrouvé tour à tour sur la chaise en face de ses anciennes joueuses de l'IMBC, mais également, à côté de son frère, Toma, pour coacher... ses neveux, Tomi et Christo. le tout, dans une langue que les adversaires comprenaient...


Voilà pour l'anecdote. Pour l'essentiel, les Bleus "ont fait le job". Un effectif qui tourne en simple, avec l'entrée en lice de la championne de France, Qi Xuefei, qui rencontrait pour la première fois la Bulgare Hristomiva Popovska, qui fait les beaux jours d'Issy en N1 le reste de l'année. Et la Bretonne a eu toutes les peines du monde à remporter le premier set, finalement 21-19 pour dérouler dans le second (21-14) et apporter le premier point à la France. Alex Lanier apportait un point supplémentaire en 32 minutes et en patron face à Ivan Rusev. Le gros point d'interrogation arrivait alors avec les soeurs Stoeva face à Anne Tran et Margot Lambert, qui n'avaient jamais joué ensemble les championnes d'Europe. Trois sets inégaux, mais ce sont les Slaves qui l'emportent finalement 21-13, 12-21, 21-10 après plus d'une heure de jeu pour remettre la Bulgarie en selle. Les frangins Popov apportaient alors le point de la victoire, avant que Thom et Delphine n'amendent leur défaite d'hier et enfoncent le clou, pour un succès final 4/1. L'autre bonne nouvelle du jour arrivait avec la victoire sur le même score de l'Allemagne face aux Pays-Bas, qui condamnent les Bulgares et les Bataves, et laisseront les meilleurs ennemis franco-allemands se disputer la tête de la poule, ce jeudi. Mais quelque soit l'issue de la rencontre, les deux équipes seront qualifiées pour les demi-finales. C'est un tirage au sort qui décidera de l'équipe rencontrée - les deux premiers de chaque poule étant dispatchés de part et d'autre des demi-finales, un tirage au sort aura lieu pour savoir quels premiers rencontreront quels deuxièmes - avec la possibilité, comme lors de la dernière compétition, de rejouer la même équipe qu'en match de poule (la Russie jadis, l'Allemagne ici)


Cela signifie, que, pour la deuxième fois de son histoire, la France va revenir de cette compétition mixte avec une médaille. De bronze, au pire du pire. Au mieux du mieux... il y a moyen de passer, avec trois équipes qui sont certes très solides, mais prenables, avec des forces inégales. Un premier test intéressant aura lieu ce jeudi à 16h, face à l'Allemagne, qui pourrait bien créer la surprise samedi, avec ses doubles de plus en plus affutés - Mark Lamsfus et Isable Lohau ont fait hier une démonstration face aux Néerlandais Tabeling/Piek.


Le streaming en live sur www.badmintoneurope.tv


Photos (live) : Lucas Noyon et Yohan Nonotte / Badmintonphoto














1 070 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page