top of page
Groupe-7.png

CHAMPIONNATS D'EUROPE - Beaucoup de victoires françaises à Madrid !

Coup d'envoi du championnat continental en Espagne ! Pour leur entrée en lice, les Bleus n'ont pas déçu avec un très beau bilan de 10 victoires pour 2 défaites ce mardi à Madrid. Découvrez le résumé et les réactions des Français.


En simple hommes, l'opposition entre Viktor Axelsen et Alex Lanier a bien eu lieu ! Pour rappel, Alex avait bénéficié d'une wild card pour sa première participation aux Championnats d'Europe seniors. Une première avec un tirage compliqué et qui n'a malheureusement pas laissé beaucoup de place au suspense. Victorieux 21-12, 21-11, le Danois, champion olympique en titre s'en sort facilement et pourrait retrouver un autre Français... Thomas Rouxel en quarts. Sur un score quasi identique, le joueur de Chambly a pris le meilleur sur le Belge Julien Carraggi, 21-11, 21-12. Avant de rejoindre les quarts et nous offrir un nouveau duel franco-danois, il lui faudra battre l'Anglais Toby Penty, vainqueur en trois sets du local Pablo Abian. De leurs côtés, Toma Junior Popov et Brice Leverdez, médaillé de bronze en 2018, se qualifient sans trop de difficultés pour le 3e tour, respectivement vainqueurs du Portugais Bernardo Atilano 21-16, 21-11 et de l'Autrichien Luka Wraber 21-15, 21-18. Tomi sera opposé au Suédois Félix Burestedt, Brice au Slovaque Milan Dratva. Des victoires moins en confiance en revanche pour les Danois Vittinghus et Antonsen, qui ont dû puiser dans un troisième set.


Chez les dames, c'est un peu juste pour Marie Batomène qui s'incline 21-10, 21-11 face à Line Kjaersfeldt. Qi Xuefei n'a elle pas douté face à la Turque Aliye Demirbag, 21-10, 21-8 et affrontera l'Allemande Yvonne Li demain. Léonice Huet réalise une belle performance en allant chercher au mental son match face à l'Anglaise Freya Redfearn. Elle a répondu à nos questions à l'issue de son match.



Q : Ton match face à l'anglaise Freya Redfearn était très serré, en trois sets mais c'est passé du bon côté ! Est-ce que tu peux revenir sur ton match ? « Tout le match était serré, j'ai eu des hauts et des bas. C'était un peu un combat contre moi-même, même si elle joue très bien, parce que c'est le mental qui m'a fait gagner ce match. J'avais aussi du mal à contrôler les volants, ils sont très rapides. Je suis plutôt contente du match que j'ai réussi à sortir, surtout à la fin, ça s'est vraiment joué sur le mental. » Q : Justement le 2e set est particulièrement serré mais tu fais la différence sur la fin. Tu marques même un smash sur la ligne pour le volant de set, j'imagine que ça met en confiance. « C'est toujours bien de finir sur des lignes dans le 2e set, ça met en confiance pour le 3e ! Je suis bien dans les 2-3 premiers volants d'ailleurs avec de la hauteur et puis à nouveau, je perds le focus de ce qu'on avait mis en place et je suis menée 11-5. Quand on tourne à la pause je me dis que c'est la fin, c'est le moment de tout donner et de remonter. Je suis contente, c'est ce que j'ai réussi à faire ! Je reviens à 10-12 et cette remontée lui a fait perdre un peu en confiance. Je me suis dit que c'était possible. » Q : Comment est-ce que tu te projettes pour la suite ? « Je vais jouer Line Christophersen, que j'ai déjà affrontée. On avait fait trois sets lors de notre dernière rencontre. C'est l'une voire la meilleure joueuse de ma génération donc je vais essayer de prendre du plaisir en jouant contre elle. Et comme d'habitude, je vais donner mon maximum ! »


En fin de journée, la paire de double hommes Delrue/Villeger fait un match expéditif. 20 min top chrono pour sortir les Chypriotes Ioannou/Temereas. Malgré un premier set cédé, ils sont rapidement imités par Lucas Corvée et Ronan Labar, 19-21, 21-9, 21-9 qui seront opposés aux Ecossais Dunn/Hall. Ils nous ont accordé quelques mots après leur victoire.

Q : On a vu une grande différence entre le premier set et la suite du match. Comment est-ce que vous vous sentiez sur le terrain ? Lucas : « On est arrivés sur le terrain avec un bon état d'esprit. Ils ont mis beaucoup d'intensité et d'envie en début de match, ce qui nous a un peu surpris. On a clairement mis un set pour s'adapter à la salle et après, on a très bien réagi au deuxième set et on a surfé sur ce début de set pour aller jusqu'au bout du match et maintenir l'avantage, que ce soit dans les échanges ou au score. »

Q : Beaucoup de joueurs parlent de la vitesse des volants. Est-ce que ça vous a marqué aussi ? Ronan : « On le voit sur les temps des matchs, même des matchs en trois sets comme le nôtre ne durent pas plus d'une heure. Les volants sont rapides et il va falloir qu'on s'y habitue tout au long de la semaine. Ce sont ceux qui sauront le mieux s'adapter qui iront au bout des tableaux. »



En début de soirée, ce sont les doubles dames qui ont donné le ton ! Victoire maîtrisée d'Anne Tran et Margot Lambert face aux Ecossaises Macpherson/Torrance, 21-10, 21-15, qui seront opposées aux Polonaises Kwasnik/Marczak. Peu après, Flavie Vallet et Emilie Vercelot créent l'exploit ! Malgré un premier set à sens unique et un public très en forme pour encourager simultanément leurs adversaires Azurmendi/Corrales et sur l'autre terrain Carolina Marin, les Françaises saisissent leurs chances pour l'emporter 10-21, 21-18, 21-16. Elles retrouveront les soeurs Stoeva au prochain tour. La suite des Championnats d'Europe dès demain, avec à 9h le mixte Villeger/Tran face aux Anglais Ellis/Smith à suivre !


Les résultats : https://bit.ly/3vK6fwW

Photos : Badmintonphoto (live)

884 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page