ACTU - Petit tour de la planète Bad

Les activités badistes reprennent peu à peu autour du monde. Voici les nouvelles du week-end, compilées par l'équipe de Badzine dans ce petit tour d'horizon.



Lin Dan Vs Lee Chong Wei ? Un "rematch" de légende est-il possible ? C 'est en tous cas ce qu'a laissé entrevoir l'ex numéro 1 Malaisien dans une interview à un journal local. Il a dit que Lin Dan et lui-même évoquent parfois encore l'idée de se retrouver sur un court pour faire un match d’exhibition. Nul doute que ce match sera un succès tant leurs précédentes rencontres ont marqué l'histoire du sport, sur trois olympiades. En 2008 et 2012, Lin Dan avait battu son rival Malaisien en finale des Jeux, avant de perdre en demi-finale à Rio, mais Lee Chong Wei avait ensuite perdu la finale face à Chen Long.


Malaisie : du sang neuf à la Fédération

Ce pays géant du badminton est caractérisé par un va-et-vient régulier de nouveaux entraîneurs, qui, à chaque fois, relancent l'espoir d'acquérir - enfin - une médaille d'Or olympique. Cette fois-ci, c'est l'ancien joueur de double Chan Chong Ming (photo) mais également l'Indonésien Flandi Limpele qui seront responsables du projet de double, sous la houlette du directeur sportif Wong Choong Hann. Ce dernier a par ailleurs convié des anciens joueurs de la Fédération - maintenant indépendants - à revenir de temps à autres au centre national : le mixte Chan Peng Soon/Goh Liu Ying et le duo Tan Wei Kiong / Goh V Shem pourront ainsi revenir s’entraîner et bénéficier des facilités du Centre deux fois par semaine.


Indonésie : Tontowi Ahmad raccroche les raquettes


La champion olympique 2016 Tontowi Ahmad a annoncé ce week-end prendre sa retraite, alors qu'il était encore en lice pour se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo avec sa partenaire Winny Oktavina (actuellement 20èmes mondiaux), même s'il avait essayé depuis quelques mois un nouveau partenariat avec Apriyanti Rahayu. C'est une véritable légende vivante en Indonésie, où lui et sa partenaire de toujours Liliyana Natsir ont décroché les plus grands titres du circuit mondial, en plus de l'Or à Rio, où ils avaient littéralement écrasé la concurrence, ne perdant pas plus de 16 points par set. Champions du monde par deux fois (2013 et 2017), ils ont été numéros mondiaux durant de nombreuses années. Un hommage lui sera sans doute rendu lors d'une prochaine compétition en Indonésie, à l'image de ce véritable "show" dont avait bénéficié sa partenaire Natsir l'an dernier.



Danemark - jouera, jouera pas ?

Alors que la Fédération Danoise a autorisé les finales du championnat Interclubs les 19 juin et 20 juin prochains à huit clos, les clubs ne sont encore pas tous d'accord pour participer à cette phase finale. Si l'un des favoris Hojbjerg pousse les autres à participer, ne serait-ce que pour honorer les contrats des sponsors, le club de Vendsyssel a pour l'instant décliné l'invitation et annoncé qu'il ne participerait pas pour ne pas mettre en danger la santé de ses joueurs, mais également car trois de ses joueurs principaux, Néerlandais, n'ont pas d'entrainement réguliers depuis le début de la pandémie.. Solrod Strand, un autre club qualifié, a lui fait savoir qu'il serait d'accord pour participer à condition que tous les joueurs se fassent tester au COVID juste avant la compétition. Le suspense continue donc...

La ligue a par ailleurs annoncé que son championnat Elite passerait de 8 à 10 équipes la saison prochaine.


Docteur Intanon ?

La joueuse Thaïlandaise Ratchanok Intanon continue ses études pendant sa carrière et a mis à profit ces quelques semaines de repos forcé pour valider un Master en Business Administration. Elle a même bénéficié de la part de l'Université de Bangkok d'une bourse pour poursuivre jusqu'au Doctorat qu'elle entame donc dans la foulée. Une tête bien pleine sur un corps d'athlète !



C'est tout pour ce lundi. Vous pouvez retourner à une activité plus intéressante ;) Bonne semaine à tous de la part de la rédaction de badzine.


Photos : Badmintonphoto




© 2020 Badzine